La Toponymie de Nordheim

Un nom tout simple, une connotation géographique précise et une désinence bien autochtone : NORD – HEIM.

Ce choix du point cardinal pose question. Chaque lieu est situé géographiquement au nord de l’autre, Nordheim serait-il le village le plus septentrional ? Sûrement,  puisque telle est son appellation, encore faut-il déterminer le point origine. C’est ici que nous aurons recours à l’histoire. Au VIIème siècle, période des Francs et des Alamans, les rois Austrasiens avaient fait édifier leur résidence à  Kirchheim, Dans le voisinage de leur demeure royale, pour leur défense sans doute, ils avaient fait construire dans la direction des quatre points cardinaux, quatre « castella » : à l’est Osthoffen, à l’ouest Westhoffen, au nord Nordheim et au sud Soultz-les-Bains (ou Sundheim, village disparu?).

A l’origine, dans la lettre de fondation d’Ebersmunster, Nordheim est dénommé:  » Nordhang  » =  » œil du nord  » ou  » pente du nord « .  Le hang a été modifié en  » Heim « , désinence que l’on retrouve dans 250 noms de localités alsaciennes, qui est le plus vieux terme que l’on connaisse dans la  région pour désigner l’établissement de l’homme (en gothique: haims).

A partir de 1128, la graphie du nom est NORTHEIM jusqu’à la fin du XVIIIème siècle (NORTZHEIM en 1696, NORTHEN en 1787). Depuis le nom du village s’écrit dans la graphie actuelle.

Merci à l’association du Centre Socio-Culturel pour tous les textes concernant le village et sa toponymie.